Passer au contenu principal
LEREBOURG : LE « PAQUEBOT-USINE »

3. Les bureaux et les entrepôts Bichaton

Vue intérieure des bureaux

Vue intérieure des bureaux.

Lerebourg Actualités n°1

Vue dees bureaux vers 1920 : il s'agit des bâtiments de l'ancienen glutennerie.

Ces locaux qui abritaient déjà, avant 1911, la glutennerie, sont donc les plus anciens de l’usine. En 1920, à l’installation d’Eugène Lerebourg, l’usine se limite à ces quelques bâtiments. Celui qui borde la route abrite à la fois les bureaux et les appartements de la famille Lerebourg. Les deux sont étroitement imbriqués : la porte du salon des Lerebourg ouvre directement sur les bureaux…

Ceux-ci sont répartis sur deux étages. Sous les toits vitrés, en dents de scie, se trouvent les bureaux techniques. A l’arrière, une aire de stockage fait la transition avec les espaces de production. Au nord, se trouvait l’entrée initiale de l’usine, et une petite cour bordée par la caisserie. La construction d’une vaste halle en 1932 a réaménagé cet espace, désormais dévolu au stockage.

Plus tard, en 1941-1942, un autre lieu de stockage est adjoint. Surplombant l’entrée de l’usine, les « entrepôts Bichaton » servent essentiellement à entreposer les boîtes vides. Leur toiture en berceau et leur structure en béton armé annoncent le bateau, édifié quelques années plus tard par le même architecte : Georges Clément.

Vue des entrepôts Bichaton

Vue des entrepôts Bichaton

3. Les bureaux et les entrepôts Bichaton